Capteur de rêves

Dans certaines cultures Autochtones d’Amérique du Nord, un capteur de rêves ou attrape-rêves (en anglais : dreamcatcher) est un objet artisanal d’origine ojibwé (appelé asubakatchin ou bawajige nagwaagan dans cette langue) composé d’un cerceau, généralement en saule, et d’un réseau de fils en forme de filet. Les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves. Selon la croyance populaire, le capteur de rêve empêche les mauvais rêves d’envahir le sommeil de son détenteur. Agissant comme un filtre, il capte les songes envoyés par les esprits, conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises visions aux premières lueurs du jour.

 

 

De très nombreuses légendes permettent d’expliquer la transmission de cet objet, souvent sacré, aux humains. Elles varient selon les tribus et les époques dont elles sont originaires. Les rêves, les songes, les araignées sous forme animale (voir la légende de la déesses mi-femme, mi-araignée « Asibikaashi« ) ou divine y tiennent en général une place primordiale, de même que les grand-mères (« nokomis » en langues Ojibwa, qui signifie fille de la lune) et les « dirigeants spirituels » (chamanes, hommes-médecine, etc.).

Wikipédia.

capteur de rêves

 

 

La légende des capteurs de rêves

Selon la légende, une femme araignée appelée Asibikaashi prenait soin des gens de la terre.

Cette femme araignée veillait sur toutes les créatures du monde, en se penchant sur les berceaux et les lits des enfants, pendant qu’elle tissait une toile fine, délicate et résistante, capable d’attraper le mal entre ses fils, et de faire disparaître les mauvaises pensées jusqu’à l’aube.

la femme araignée

capteur-de-reves

 

5 commentaires sur « Capteur de rêves »

  1. Plus qu’une légende, un rituel sacré pour les peuples amérindiens. Ne sous-estimons pas la puissance d’un rituel et n’en faisons pas qu’un objet décoratif et mercantile..
    Merci pour le commentaire, belle soirée Jean-Louis.

    Aimé par 1 personne

  2. L’acheter ou le construire fait toute la différence de son efficacité.
    Les mauvais rêves sont brûlés par la lumière du soleil matinal, le capteur de rêves devrait donc se trouver devant une fenêtre.
    L’histoire ne dit pas si ça marche pour les moustiques 😉 certainement que ces derniers sont moins dérangeants que les mauvais rêves.
    Merci de ton commentaire Christian, bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s