Amour et Psyché

Résultat d’images pour amour et psyché

Beauté de Psyché

Cupidon est en émoi

Décoche une flèche

 

Du sommeil mortel Psyché

Son amour ressuscita

 

 

Publicités

Les chants de Maldoror

Isidore Ducasse

Comte de Lautréamont

Chants de Maldoror

Terrifiante poésie

Aux abysses de souffrance

 

 

Isidore Ducasse, dit comte de Lautréamont

Ecrivain français (1846-1870), il fut considéré par les surréalistes comme un précurseur de la révolution littéraire du XXe siècle.

 

Sashimi

Résultat d’images pour shashimi

« Ce fut un éblouissement. Ce qui franchit ainsi la barrière de mes dents, ce n’était ni matière ni eau, seulement une substance intermédiaire qui de l’une avait gardé la présence, la consistance qui résiste au néant et à l’autre avait emprunté la fluidité et la tendresse miraculeuses. Le vrai sashimi ne se croque pas plus qu’il ne fond sur la langue. Il invite à une mastication lente et souple, qui n’a pas pour fin de faire changer l’aliment de nature mais seulement d’en savourer l’aérienne moellesse. Oui, la moellesse : ni mollesse ni moelleux ; le sashimi, poussière de velours aux confins de la soie, emporte un peu des deux et, dans l’alchimie extraordinaire de son essence vaporeuse, conserve une densité laiteuse que les nuages n’ont pas. La première bouchée rose qui avait provoqué en moi un tel émoi, c’était du saumon, mais il me fallut encore la rencontre du carrelet, de la noix de coquille Saint Jacques et du poulpe.  »

Muriel Barbery, Une gourmandise P 72, folio

Résultat d’images pour sashimi

attendre attendre…

J’ai été très touchée par cet écrivain qui a participé à l’émission lgl cette semaine.

Comme un cheveu

image-julietattendre attendre
demeurer inerte
laisser s’approfondir
le silence

mais la faim ronge
s’exacerbe
voudrait me contraindre
à forcer le seuil

surtout
ne rien tenter
ne rien forcer
et d’un mouvement feutré
suspendre l’affût

endurer la brûlure

attendre
encore
attendre

aller plus avant
dans la nudité
qui ouvrira
le passage

Charles Juliet, Moisson.

View original post

Tardigrades (oursons d’eau)

Oui, les extra-terrestres sont bien parmi nous!

 

Les tardigrades ou oursons d’eau ou water bear, sont de minuscules animaux, entre 0,1 mm et 1,5 mm, invertébrés et multicellulaires. L’ourson d’eau dont le nom tardigrade signifie «marcheur lent» est nommé ainsi par Lazzaro Spallanzani en 1777.
Les tardigrades sont dotés de huit petites pattes terminées par des griffes. Leur particularité est de vivre dans différents milieux partout sur la planète, des régions polaires à l’équateur, préférant les zones envahies de mousse, comme les forêts et la toundra, car le lichen est leur aliment préféré

tardigrades

 

J’ai tant rêvé (Robert Sabatier)

Toucher enfin l’inaccessible étoile?

Arbrealettres




J’ai tant rêvé

J’ai tant rêvé que je n’ai plus de rêves,
que le réel est mon rêve à présent.
Il a pour moi des douceurs de nuage
et le tranchant des lames de couteau.

J’ai tant marché que je n’ai plus de pas,
que mon errance est celle d’un oiseau.
De l’altitude il me faut le vertige
et je me veux l’aliment du soleil.

J’ai tant écrit que je n’ai plus de mots.
Quel est celui qui contient tous les autres ?
Je l’ai cherché depuis la glaise rouge
jusqu’à l’étoile en ne le trouvant pas,

mais je revis chaque aube de l’attendre.

(Robert Sabatier)

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

View original post