Savourer la présence de l’autre

merci à Fred et à ses beaux textes.

Synchronicités

Savourer sa présence car ce moment est unique.

Savourer sa présence, comme si vous dégustiez pour la première fois votre pâtisserie préférée. C’est un délice.

Savourer sa présence, comme si vous sentiez pour la première fois son doux parfum. C’est un arôme envoûtant.

Savourer sa présence, comme si vous dansiez pour la première fois dans ses bras sur une valse interminable. C’est une symphonie magique.

Savourer sa présence, comme si vous découvriez pour la première fois un pré couvert de milliers de fleurs. C’est de toute Beauté.

Savourer sa présence, comme si vous caressiez pour la première fois sa peau, ses cheveux. C’est pure tendresse.

Savourer sa présence parce qu’il ou elle est unique.
Savourer sa présence, comme si c’était la première fois.

View original post

Pâtes aux asperges des bois

(Ornithogale des Pyrénées, famille des liliacées)

Pâtes aux asperges des bois
Cueillir un bouquet d’asperges des bois

6 à 8 asperges par personne
Les couper en tronçons de 2-3 cm
Les faire revenir à la poêle 2 mn dans un peu d’huile
Les mélanger aux pâtes cuites
Assaisonner à volonté.

photo du titre:

2 aspergettes ou Ornithogales des Pyrénées

et

ail des ours en fleurs

que l’on peut rajouter,  mais le goût domine celui de l’asperge des bois.